Tous les droits humains sont universels, indissociables, interdépendants et intimement liés.
logo
Liste d’envoi

Événements

Sortie du rapport de la mission d’observation du G7 le 19 septembre

10 septembre 2018

Dans le cadre du G7, la Ligue des droits et libertés a mené une mission d’observation conjointe avec Amnistie internationale Canada sur le respect des libertés civiles. La mission, composée d’une quarantaine d’observatrices et observateurs, a été déployée à Québec … Lire la suite

Publié dans Actions

Rien à afficher

Nouvelles

Droit de manifester en danger : Amnistie et la Ligue interpellent les gouvernements et les partis

19 septembre 2018

Communiqué Pour diffusion immédiate Montréal – 19 septembre 2018. La Ligue des droits et libertés (LDL) et Amnistie internationale Canada (AI) rendent public aujourd’hui le rapport de leur mission conjointe d’observation des libertés civiles dans le cadre du G7. Ce … Lire la suite

Publié dans Communiqués, Événements, Nouvelles

Le 30 septembre: Bessie Coleman, première aviatrice noire

10 septembre 2018

La Ligue des droits et libertés se joint au Festival International du Film Black de Montréal (FIFBM) pour co-présenter le film «Bessie Coleman, première aviatrice noire». Le 15 juin 1921, au terme d’une ultime épreuve, Bessie Coleman pose son Nieuport … Lire la suite

Publié dans Événements, Nouvelles

Voir toutes les nouvelles

Intervention à la Commission de la sécurité publique 

11 avril 2018

Le 10 avril, la LDL et plusieurs autres personnes et groupes préoccupés par les pratiques policières sont intervenus lors de la séance de la Commission de la sécurité publique qui portait sur les armes intermédiaires. Lors de cette séance, le SPVM a annoncé que les grenades assourdissantes de type RBBG ne seraient plus utilisées. Dominique Peschard, de la LDL, a déploré que les autres armes intermédiaires ne soient pas également remises en question. Les intervenants ont décrié l’annonce du SPVM de se procurer d’autres Tasers à la veille de la tenue de l’audience alors que l’utilisation de ces armes, en particulier contre des personnes en état de crise et souffrant de problème de santé mentale, a été abondamment critiquée par le passé. De nombreux intervenants ont insisté pour dire que la question des armes intermédiaires ne pouvait être réglée en une séance du conseil, qu’une consultation publique plus étoffée était nécessaire et qu’un moratoire s’imposait en attendant.

Publié dans Nouvelles

Conception: Coopérative Molotov