Tous les droits humains sont universels, indissociables, interdépendants et intimement liés.
logo
Liste d’envoi

Événements

Visite guidée de l’exposition «Soulèvements»

21 septembre 2018

La Ligue des droits et libertés (LDL) vous invite à participer à une visite guidée de l’exposition «Soulèvements», à la Galerie de l’UQAM. Depuis sa fondation, la LDL s’intéresse aux luttes sociales et au respect des droits des personnes qui … Lire la suite

Publié dans Actions, Événements

Rien à afficher

Nouvelles

Revue de la LDL: «Droit au logement»

1 octobre 2018

Le dernier numéro de la revue Droits et libertés est maintenant accessible en ligne! Un numéro incontournable pour faire le point sur l’état de la situation du droit au logement, découvrir de nombreuses luttes et projets portés par des groupes … Lire la suite

Publié dans Nouvelles, Revue LDL

Ne laissez pas la sécurité nationale prendre le pas sur nos droits!

21 septembre 2018

Le gouvernement canadien a déposé le projet de loi C-59 en affirmant explicitement que ce dernier est une solution aux «aspects problématiques» de la loi C-51 — la Loi antiterroriste de 2015. Le projet de loi C-59 non seulement ne … Lire la suite

Publié dans Nouvelles

Voir toutes les nouvelles

FIDH

La Ligue des droits et libertés est membre de la  FIDH (Fédération internationale des ligues des droits de l’Homme), une ONG internationale de défense des droits humains qui regroupe 178 organisations nationales de défense des droits humains dans 120 pays. Depuis 1922, la FIDH est engagée dans la défense de tous les droits civils, politiques, économiques, sociaux et culturels tels que définis dans la Déclaration universelle des droits de l’Homme.

Les droits humains sont une vision mais aussi une pratique. Un discours mais aussi une stratégie. Un projet pour le présent et un rêve pour l’avenir. Une manière de penser mais aussi une manière d’agir. Une manière d’articuler un argument significatif qui défend les autres contre l’arbitraire, la discrimination et l’autocratie, sans prendre le risque de susciter un autre arbitraire, une autre discrimination et une autre autocratie. Une manière de concevoir la sécurité comme une condition de la liberté, et non pas la liberté contre la sécurité. (extrait du document de présentation du 39e Congrès de la FIDH)

https://www.fidh.org/fr