Tous les droits humains sont universels, indissociables, interdépendants et intimement liés.
logo
Liste d’envoi

Événements

8 décembre – Droit collectif de s’associer: droit à défendre, luttes à mener

10 novembre 2017

Le 8 décembre, vous êtes invité-e-s à participer à la rencontre de formation et de mobilisation : «Le droit collectif de s’associer : un droit à défendre et des luttes solidaires à mener». La Ligue des droits et libertés (LDL), … Lire la suite

Publié dans Actions, Événements

Le 22 novembre: soirée sur l’autodétermination des Peuples autochtones

13 octobre 2017

La LDL vous invite à participer à une soirée publique le 22 novembre prochain. Le droit à l’autodétermination des Peuples autochtones : Comment se concrétise-t-il actuellement ? Quelles sont les avancées? Quelles sont les luttes menées? Panélistes et thèmes abordés: … Lire la suite

Publié dans Actions, Événements

Rien à afficher

Nouvelles

Campagne de financement 2017-2018 de la LDL

28 septembre 2017

Lutter avec les droits humains contre l’intolérance Campagne de financement 2017-2018 Depuis quelques années, nous faisons face à une augmentation inquiétante du racisme et de l’intolérance. L’hiver dernier, nous avons été profondément choqués par l’attentat à la mosquée de Québec qui … Lire la suite

Publié dans Nouvelles

Droits culturels et droit à la culture

28 septembre 2017

Le dernier numéro de la revue Droits et libertés est maintenant accessible en ligne! Souvent relégués au second plan dans la littérature sur les droits humains, les droits culturels jouent pourtant un rôle capital dans l’épanouissement des individus et des groupes sociaux. … Lire la suite

Publié dans Nouvelles

Voir toutes les nouvelles

Lettre ouverte sur la judiciarisation des débats publics

22 avril 2016

Le 21 avril, à la veille des audiences à la Cour suprême dans le dossier d’outrage au tribunal de Gabriel Nadeau-Dubois, la Ligue des droits et libertés a publié une lettre ouverte signée par 50 groupes sociaux, dont voici un extrait: «Que soit imposée par un tribunal une telle limitation à la liberté d’expression constitue à notre sens un précédent dangereux qui risquerait d’avoir un effet intimidant sur les porte-parole des groupes de défense des droits, des écologistes, des associations étudiantes, de groupes féministes ou syndicaux, alors que les débats que ces organisations portent dans l’espace public visent à favoriser la délibération démocratique sur des enjeux portant sur le bien commun. La liberté d’expression doit être protégée tant dans l’intérêt de ceux et celles qui l’exercent que dans l’intérêt de la société.» Lire la lettre

Publié dans Lettres, Nouvelles

Conception: Coopérative Molotov