Tous les droits humains sont universels, indissociables, interdépendants et intimement liés.
logo
Liste d’envoi

Événements

AGA de la LDL le 13 juin 2018

3 avril 2018

Nous vous invitons à participer en grand nombre à l’Assemblée générale annuelle (AGA) de la LDL qui aura lieu le 13 juin 2018, à compter de 18 heures (un lunch sera servi dès 17h à Montréal). Il s’agit d’un moment … Lire la suite

Publié dans Actions, Événements

Rien à afficher

Nouvelles

Bilan préliminaire de la mission d’observation : Un G7 entre peur et intimidation

10 juin 2018

COMMUNIQUÉ Pour diffusion immédiate Québec Ottawa – 10 juin 2018. La Ligue des droits et libertés et Amnistie internationale Canada concluent aujourd’hui une mission d’observation indépendante sur le respect des libertés civiles dans le cadre du G7. Si les organisations … Lire la suite

Publié dans Communiqués, Nouvelles

Questionnaire sur les visites de la police avant le G7

14 mai 2018

La Ligue des droits et libertés et Amnistie Internationale mènent conjointement une mission d’observation à propos de l’exercice des libertés civiles durant le G7. Avant la tenue du G7, il se peut que des policier-ère-s ou agent-e-s du SCRS cherchent … Lire la suite

Publié dans Nouvelles

Voir toutes les nouvelles

Intervention à la Commission de la sécurité publique 

11 avril 2018

Le 10 avril, la LDL et plusieurs autres personnes et groupes préoccupés par les pratiques policières sont intervenus lors de la séance de la Commission de la sécurité publique qui portait sur les armes intermédiaires. Lors de cette séance, le SPVM a annoncé que les grenades assourdissantes de type RBBG ne seraient plus utilisées. Dominique Peschard, de la LDL, a déploré que les autres armes intermédiaires ne soient pas également remises en question. Les intervenants ont décrié l’annonce du SPVM de se procurer d’autres Tasers à la veille de la tenue de l’audience alors que l’utilisation de ces armes, en particulier contre des personnes en état de crise et souffrant de problème de santé mentale, a été abondamment critiquée par le passé. De nombreux intervenants ont insisté pour dire que la question des armes intermédiaires ne pouvait être réglée en une séance du conseil, qu’une consultation publique plus étoffée était nécessaire et qu’un moratoire s’imposait en attendant.

Publié dans Nouvelles

Conception: Coopérative Molotov