Introduction

Les mesures d’austérité, une atteinte aux droits humains

Les mesures d’austérité, une atteinte aux droits humains

Dans une lettre ouverte publiée dans Ricochet le 25 octobre, la Ligue des droits et libertés met en lumière les enjeux de droits humains soulevés par les mesures d’austérité et rappelle au gouvernement qu’il doit administrer les finances publiques en fonction de ses obligations en matière de droits humains. Nous vous invitons à lire la lettre et à la diffuser largement dans vos réseaux. Lien vers la lettre

La Ligue des droits et libertés a aussi participé à la manifestation du 20 octobre pour dénoncer la composition et les orientations préétablies de la Commission d’examen sur la fiscalité québécoise et invite ses membres et sympathisant à participer avec elle à la manifestation du 31 octobre contre les mesures d’austérité. La LDL compte intervenir sous peu sur la base des conclusions du Rapport sur l’état des droits humains au Québec et au Canada pour réclamer une fiscalité au service des droits humains.