Introduction

Laïcité

Laïcité

La laïcité est un processus de séparation de l’État et des religions qui correspond à une transformation selon laquelle l’État tire sa légitimité du peuple et non de Dieu. En affranchissant l’État de tout lien avec une religion, elle garantit que les citoyen-ne-s seront traités en toute égalité, indépendamment de leurs croyances ou de leur non-croyance.

Comprendre la laïcité

La laïcité s’est imposée progressivement comme une caractéristique des États modernes, avant même que le terme n’entre dans le vocabulaire, à la fin du 19ième siècle. Elle correspond à une transformation selon laquelle l’État tire sa légitimité du peuple et non de Dieu. En affranchissant l’État de tout lien avec une religion, elle garantit que les citoyen-ne-s seront traités en toute égalité, indépendamment de leurs croyances ou de leur non-croyance.Cette neutralité de l’État face aux religions est une condition nécessaire au respect des libertés de conscience, d’expression et d’association, qui sont essentielles à la démocratie. Elle permet également l’apaisement des tensions religieuses au sein de sociétés multiconfessionnelles, une considération importante pour des sociétés qui deviennent de plus en plus pluralistes.

Les fondements de la laïcité

  • La séparation de l’État et des religions implique que l’État ne se mêle pas des questions religieuses et les institutions religieuses ne dictent pas aux États les politiques qu’ils doivent suivre. L’État adopte des politiques en fonction de l’intérêt général, tel que défini par l’action des différents acteurs sociaux.
  • La neutralité de l’État implique que l’État est neutre face aux différentes croyances ou à la non croyance. L’État ne favorise ni ne défavorise, directement ou indirectement, aucune croyance, ni la non-croyance.

Les finalités de la laïcité

  • La liberté de conscience et de religion implique que tous les individus et tous les citoyen-ne-s ont les mêmes droits sans égard à leur croyance ou non croyance.
  • L’égalité de tous et toutes implique que tous les individus sont protégés contre toute forme de discrimination.

À titre d’exemples, la référence à Dieu dans la Charte canadienne des droits et libertés, la présence du crucifix à l’Assemblée nationale, la récitation de prières par des élus dans l’exercice de leurs fonctions officielles ainsi que le financement des écoles confessionnelles et l’exemption de taxes foncières accordée aux églises et aux communautés religieuses sont incompatibles avec la laïcité.

Outil d’éducation à la laïcité (PDF)

Synonymes :
sécularisation
« Retour au lexique