Introduction

Communiqué : Réaction de la présidente de la LDL à la déclaration du SPVM concernant le racisme systémique

La LDL demande à son chef de police Sylvain Caron du SPVM de reconnaître explicitement et publiquement qu’il existe du racisme systémique et du profilage racial systémique au sein de la police de Montréal et de s’engager à y remédier rapidement.

Communiqué : Réaction de la présidente de la LDL à la déclaration du SPVM concernant le racisme systémique

Communiqué de presse
Pour diffusion immédiate

Montréal, le 16 juin 2020 – « Dans sa réaction au dépôt du rapport de l’Office de consultation publique de Montréal, le Service de police de la Ville de Montréal (SPVM) joue avec les mots : il dit reconnaître le caractère systémique du racisme et de la discrimination, sans jamais admettre qu’ils ont cours dans ses propres rangs. Comment être rassurés sur la suite des choses si le SPVM laisse encore planer de telles ambiguïtés? La Ligue des droits et libertés (LDL) demande au chef de police du SPVM de reconnaître explicitement et publiquement qu’il existe du racisme systémique et du profilage racial systémique au sein de la police de Montréal et de s’engager à y remédier rapidement », déclare Alexandra Pierre, présidente de la LDL.

 

À propos de la Ligue des droits et libertés

La LDL est un organisme sans but lucratif, indépendant et non partisan, issu de la société civile québécoise et affilié à la Fédération internationale pour les droits humains (FIDH). Depuis plus de 50 ans, elle milite en faveur de la défense et de la promotion de tous les droits humains reconnus par la Charte internationale des droits de l’homme.

-30-

Pour informations et entrevues :
Elisabeth Dupuis, Responsable des communications de la Ligue des droits et libertés
C : 514-715-7727