Introduction

Campagne Pour mettre fin à l’état d’urgence sanitaire

Il faut mettre fin au droit du gouvernement d’agir en vertu de l’état d’urgence, sans délai et sans formalité. La Ligue des droits et libertés (LDL) ne remet aucunement en cause le besoin qui fut celui de gérer et de contenir la pandémie par des mesures rigoureuses. Certaines de ces mesures sont toujours pertinentes. En cela, la LDL s’en remet aux évaluations de la Santé publique.

Campagne Pour mettre fin à l’état d’urgence sanitaire

Il est temps de déconfiner la démocratie!

Faites pression sur le gouvernement du Québec pour qu'il mette fin à l'état d'urgence sanitaire qui dure depuis 20 mois!

112 organisations signataires au 26 novembre 2021.

Avez-vous signé la déclaration?

levee_état_d'urgence_sanitaire_mesures_sanitaires

Vignettes pour
réseaux sociaux

Cliquez avec la souris de droite
sur « Enregistrer l’image sous »

Cliquez avec la souris de droite
sur « Copier l'image »

levee_état_d'urgence_sanitaire_mesures_sanitaires
levee_état_d'urgence_sanitaire_concentration_pouvoirs
levee_état_d'urgence_sanitaire_pas_besoin
levee_état_d'urgence_sanitaire_rupture_démocratique

Cliquez avec la souris de droite
sur « Enregistrer l’image sous »

Cliquez avec la souris de droite
sur « Copier l'image »

état d'urgence, COVID, pandémie
Deconfiner_democratie_FB_fil_actualite_1200x1200px_20210702(4)
rupture_democratique_20210713
image_pourquoi_lever_etat_urgence_20210610

Publications

Les droits et libertés : à mettre en œuvre collectivement

Le gouvernement a le devoir de s’assurer que les droits et libertés de l’ensemble de la population sont respectés et pris en compte au moment de prendre des décisions.

Contribution santé et 5e vague COVID-19 – L’approche punitive et paternaliste du gouvernement du Québec

Le gouvernement du Québec crée un écran de fumée et détourne l’attention des problèmes sérieux et préexistants du système de la santé. L’Assemblée nationale doit pouvoir débattre des questions liées à la pandémie. Il est temps de déconfiner la démocratie.

Le couvre-feu ne doit pas faire partie du coffre à outils du gouvernement Legault

Le couvre-feu constitue une mesure liberticide et, pour cette raison, sa nécessité doit être justifiée par le gouvernement au regard de la Charte des droits et libertés de la personne et de l’arrêt Oakes de la Cour suprême.